Les halles, détours vers le passé.

Pour mieux connaître les Halles🙂

La fabrique à idées

Du 3 mai au 27 Aout 

Un quartier parisien qui a-t-il connu autant de vies que celui des Halles ?

Tour à tour marécage, cimetière, marché alimentaire, centre culturel, les Halles ont tant à nous dire.

La médiathèque de la Canopée la fontaine vous propose d’explorer ensemble le patrimoine du quartier des Halles à travers une exposition, un carnet de voyage numérique sur Facebook, une conférence, un jeu de piste, une projection et un atelier artistique.

Pour tous les goûts et tous les âges.

La totalité des animations sont accessibles au public sourd et gratuites, les infos sont ici

P1060036 Venez découvrir notre fresque qui retrace la vie du quartier !

A suivre également :

Laissez-vous transporter dans la vie quotidienne à l’ombre des halles, en suivant le journal du tailleur de pierre Guillaume Essaillon.

Au fil de ses aventures, il vous fera découvrir en images la vie aux halles…

View original post 69 mots de plus

Catégories : En vrac ? | Poster un commentaire

Retour sur notre semaine d’inauguration

Découvrez la nouvelle bibliothèque de la Ville de Paris, la médiathèque de la Canopée La fontaine, à travers sa première semaine d’ouverture !

La fabrique à idées

Une semaine ô combien riche, émouvante, éprouvante pour l’équipe: s’adapter, courir dans tous les sens, dire bonjour, sourire, être efficace… tel fut notre objectif ! Nous sommes heureux de tous les commentaires positifs reçus sur les espaces, l’accueil… nous allons continuer ainsi !

Mardi 5 avril

Notre semaine commença avec l’inauguration officielle par la Maire de Paris, Mme Anne Hidalgo et M. Bertrand Delanoë, Maire honoraire, puis l’ouverture de la bibliothèque jusqu’à 22 heures. Une partie de l’équipe est restée veiller afin de vous accueillir. La fermeture s’est faite sur les rotules mais vous étiez nombreux au rendez-vous et c’est tout ce qui compte !

P1050424 – Et donc là bas, c’est le hamac !

Mercredi 6 Avril

L’ouverture, la vraie. Dès 12h, vous courriez sur la coursive pour emprunter les nouveautés que nous étions encore les seuls à avoir en rayon ! Le conservatoireétait là aussi, pour un cours…

View original post 439 mots de plus

Catégories : En vrac ? | Poster un commentaire

Françoise Grard invitée du Yourbiclub

Samedi 12 mars le club de lecture recevait la romancière Françoise Grard. Retour en arrière, avec quelques questions que les jeunes lui ont posées.

Françoise Grard est auteur de livres pour enfants et professeur de français en lycée. Depuis la sortie de son premier roman en 1998, elle a écrit plus de 35 livres. Son prochain roman aux éditions Gulf Stream est en cours de correction et sortira à la rentrée 2016. Un autre est prévu chez Actes Sud. Pour elle, à chaque livre renait la même sensation de risque. C’est chaque fois un nouveau pari quand un livre est publié !

Pourquoi écrivez-vous des romans ?

Françoise Grard a beaucoup d’imagination. Pour elle, écrire c’est « fabriquer une maison pour y mettre tout [son] imaginaire ».

« Ecrire, c’est fixer son imaginaire »

Vous n’écrivez que pour les enfants, pourquoi ?

Son public concerne principalement les 8-15 ans. Elle écrit surtout des romans, en-dehors de quelques albums pour les plus petits. Pour écrire ceux-ci, nous dit-elle, il faut éplucher chaque mot car ils ont le pouvoir de créer des images. Elle aime écrire pour les enfants car c’est à cet âge qu’elle a beaucoup lu et a aimé la lecture. Elle lisait beaucoup Enid Blyton, Le club des cinq.

Pour préparer la rencontre, les membres du club de lecture ont lu :

Pour ces quatre ouvrages, elle s’est beaucoup inspirée de lieux qui l’ont marquée, les Alpes, le Morvan… L’histoire du Livre brûlé se déroule dans le Morvan car c’est une région qui la fait rêver. De plus, elle voulait rendre hommage à cette région de maquis où se sont cachés des résistants durant la seconde guerre mondiale. Ainsi, elle y mêle événements historiques et fantastique. L’idée qui a guidé ce livre est que la mémoire historique est inscrite en nous mais reste muette, inaccessible. Elle a une influence sur nos vies.

Dans Dernier été avant l’orage Françoise Grard part d’une anecdote vécue. Comme les protagonistes, elle s’était perdue dans les Alpes…. Idem pour Le cahier du bout du monde, la petite fille perd les clés de la voiture, un moment qu’elle a déjà vécu . Elle nous explique qu’elle écrit pour traiter les mauvais souvenirs, en faire quelque chose d’autre, les rendre drôles.

La question de la fin des livres a été beaucoup abordée. Dernier été avant l’orage se termine par trois points de suspension, laissant nos lectrices sur leur faim. Françoise Grard aime terminer ainsi ses histoires, pour elle c’est une forme de réalisme.  Lorsqu’elle commence un livre, elle ne sait rien de la fin…

En plus de ses romans, Françoise Grard a publié deux livres sur des femmes qui ont marqué l’histoire :

La Comtesse de Ségur dont les livres et plus particulièrement L’auberge de l’ange gardien l’ont beaucoup touchée enfant. Elle en parle comme d’un livre absolu.

Marie Curie car elle a vécu au-dessus de son laboratoire près du Jardin des plantes.

Nous finirons cet article sur cette belle phrase qui a achevé cette rencontre, sur la question du lecteur et de l’objet livre : « le lecteur laisse une empreinte dans le livre »… A vos lectures !

Catégories : En vrac ? | Poster un commentaire

Une pétition pour soutenir l’association

Nos amis de L.I.R.E à Paris voient leurs subventions se réduire considérablement au point de menacer l’existence de l’association. A l’heure du repli sur soi, le besoin de culture est plus fort que jamais. Si vous le voulez, vous pouvez soutenir l’association en signant une pétition de soutien (voir lien si dessous). A bientôt.

L.I.R.E à Paris

Pour continuer à réagir, une pétitionest actuellement en ligne.

LIRE à paris en danger

View original post

Catégories : En vrac ? | Poster un commentaire

Rencontre youtubeurs et booktubeurs

Retour sur les rencontres entre Youtubeurs des bibs du 30 novembre à la BPI !

doc@paris

La première réunion de Doc@Paris portait sur les youtubeurs. La rencontre s’est déroulée le 30 novembre 2015, elle a été improvisée très rapidement pour profiter du passage à Paris de Léa Lacroix qui a organisé à la BM de Rennes une rencontre avec des youtubeurs. Pauline Wabant et Alice Carrier, des collègues de la bibliothèque Yourcenar à Paris, ont proposé un retour d’expérience sur un évènement similaire qu’elles ont mis en place dans leur établissement à l’occasion du festival Numok. Enfin, Sophie Corradini, bibliothécaire en Belgique et blogueuse sous le nom de Cachou, nous a fait découvrir le monde des booktubeurs (les youtubeurs qui parlent de livres).

View original post 748 mots de plus

Catégories : En vrac ? | Poster un commentaire

Bowie est éternel

Bel hommage des copains de Louise Michel !

Louise et les canards sauvages

Il y a des hommages qui sont plus durs à écrire que d’autres…

Aujourd’hui, on a appris que David Bowie nous avait quitté. Un décès d’autant plus lourd qu’on venait de célébrer ses 69 ans, et qu’à cette occasion sortait Blackstar son nouvel album, deux ans après l’excellent « The Next Day« .

Mais David Bowie est

View original post 126 mots de plus

Catégories : En vrac ? | Poster un commentaire

5 idées de contre-Nouvel an pour passer une soirée inoubliable

Que votre bilan de cette année 2015 soit plutôt désastreux, à l’instar de Titiou Lecoq dans cet excellent article, ou que vous préfériez retenir un élan d’espoir et de solidarité, que vous voyez débarquer 2016 avec anxiété ou impatience, promesse de nouveau départ ou angoisse du pire à venir, vous allez certainement fêter le passage de cette année à la suivante.

A moins que vous ayez décidé, suivant l’avis éclairé de Nadia Daam toujours chez Slate, de boycotter le réveillon de ce soir. Une soupe et au lit ? Oh, quand même… Ce serait passer à côté de petites merveilles que rateront tous ceux qui vont faire une fête à tout casser. Oui, vous, boycotteurs du Nouvel an par snobisme ou cynisme, vous êtes en fait de sacrés veinards. Voici ce à quoi vous avez la chance d’avoir accès. Vous nous raconterez ?

1) Une soupe, au lit et… la radio ! Philippe Katerine enterre 2015 sur France Inter ! Musique, joie et rires en perspective, de 20h30 à 3h, ça s’appelle « Réveillons-nous » et si vous avez prévu de dormir avant minuit, c’est peut-être à éviter. réveillons-nous

philippe-katerine-enterre-2015-sur-france-inter,M288621

Juste après les vœux de notre président, Philippe Katerine nous propose ceux de la présidente de la République française en 2097. Ensuite, doux portraits, chansons et quelques mots de son entourage, puis attention à 23h : une boum ! « Avec Philippe, Inter ose faire de la création radiophonique. Pour moi, le service public, c’est ça : le pouvoir d’inventer quelque chose, et de donner à un artiste un espace d’expression. » déclare Lilian Alleaume dans Télérama. Une bien belle définition du service public, non ? Vous avez envie d’annuler votre soirée au Louxor en lisant ces lignes ? Pas de panique, l’émission sera retransmise demain.

2) Pour vous endormir en douceur, par contre, une proposition insolite de la poétubeuse Solange que nous recevions en octobre dernier :

la regarder visionner l’intégrale de Léa Seydoux : 27 films en 53h. Elle a commencé mercredi 30 à midi avec Mes copines de Sylvie Ayme, à l’heure où nous écrivons ces mots elle en est à Minuit à Paris de Woody Allen, ce soir à 23h49 elle entame La vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche. Tentant pour le passage de 2015 à 2016 ? Rassurez-vous, la caméra est tournée vers Solange, vous n’allez donc pas être obligés de (re)voir l’adaptation de la si belle BD Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh. Cette « performance-pénitance » comme elle l’appelle elle-même se terminera vendredi 1er à 13h54 avec le dernier James Bond. Pourquoi Léa Seydoux ? Pourquoi cette idée saugrenue ? L’explication dans cette vidéo :

3) En parlant de Solange te parle et de Titiou Lecoq,

si vous n’étiez pas à la médiathèque le 15 octobre dernier, et que vous n’avez pu regarder la retransmission en direct,

ce boycott est l’occasion parfaite de regarder la vidéo de cette soirée sur les écritures numériques :

 

4) Qu’avez-vous lu en 2015 ?

Quels ont été vos romans préférés ? Un contre Nouvel An à faire votre top 10 et à nous l’envoyer, ça peut être sympa aussi.

Avez-vous vu celui de Télérama ? Qu’en pensez-vous ? Concernant Vernon Subutex, nous sommes assez d’accord.

vernon

empruntez-le !

Ce qui nous emmène à notre cinquième idée…

5) Lisez !

Par exemple, lisez 7 de Tristan Garcia. Et inscrivez-vous dans la foulée pour le samedi 16 janvier à 11h parce-ce que figurez-vous que nous avons le plaisir de le recevoir chez nous !

garcia

Une bonne manière de commencer l’année, et une raison de se réjouir en ce soir de réveillon que nous vous souhaitons, soupe, canapé, champagne ou Louxor, joyeux et enrichissant !

Catégories : En vrac ? | Poster un commentaire

Yourbi’goûter !

Quand le club de lecture ado vous lit ses coups de cœur❤

Il y a un mois, par un pluvieux samedi après-midi de novembre, les membres du club de lecture se sont réfugiées à la médiathèque pour vous lire chacune un extrait de leur roman préféré !

club 2

Devant amis, familles, lecteurs de la médiathèque elles ont pris la parole ! On vous dévoile tout :

Romane a lu un extrait du roman sentimental à succès Cœur cerise de Cathy Cassidy

Je veux vivre de Jenny Downham, un roman cru sur une ado malade à conseiller à partir de 14 ans a été lu par Inés

Agathe nous a fait découvrir le roman d’aventure, Le mystère de Lucy Lost de Michaël Morpurgo

Je m’appelle Mina de Davide Almond a été présenté par Océane. Mina nous dévoile son journal, sa vie, ses réflexion sur l’écriture…

Oriane a lu un extrait de Verte, un roman sur une petite sorcière de Marie Desplechin

Le désormais incontournable Divergente de Véronica Roth a été lu par Maia

Alyssia nous a transporté dans Le voyage de Fatimzahra de Kochka

Avec Solène nous avons plongé dans le monde fantastique de la série Fablehaven de Brandon Mull

Pour clôturer ce moment de lecture, nous sommes revenus à la série de Cathy Cassidy avec la suite de Cœur cerise :  Cœur guimauve qui a été raconté  par Yasmine M.

Nous avons passé un beau moment de lecture ! Bravo à toutes pour cette belle prestation !!!!

Catégories : ça se passe chez nous | Un commentaire

Nathalie Kuperman était à Yourcenar !

Samedi 3 octobre, Nathalie Kuperman nous a fait l’honneur de venir à la médiathèque à la rencontre d’enfants de 7 à 13 ans  ! Comme on a adoré on veut partager ! Voici un petit aperçu !

A 15h : tout est installé dans notre salle d’animation !

Les bibliographies et les questions préparées par notre Yourbiclub (club de lecture pour ados) sont imprimées ! Nous n’attendons plus que Nathalie Kuperman !

DSC_7530

A 16h : ça y est ! Tout le monde est là !

C’est le moment d’échanger, de partager tous ensemble !

DSC_7538Pour ceux qui ont loupé ça voici un bref résumé des échanges :

Depuis combien de temps écrivez-vous des livres ?

Nathalie Kuperman écrit depuis ses trente ans, en tout elle a écrit un peu moins de vingt livres jeunesse et huit livres pour les adultes.

N’écrivez-vous que des romans ?

Non, nous dit-elle, j’écris aussi des pièces de théâtre pour Radio France mais uniquement pour les adultes. Une fois j’ai écrit une pièce pour les enfants.

Quel livre ou auteur jeunesse aimez-vous ?

L’auteure a confié beaucoup aimer le livre de Florence Seyvos, Nanouk et moi mais aussi les livres de Valérie Zenatti.

Avez-vous des textes non publiés cachés sur votre ordinateur ?

Nathalie Kuperman a expliqué avoir un fichier avec beaucoup de débuts d’histoires. Souvent elle a des idées mais trouve que l’histoire retombe alors elle s’arrête. A ce titre, elle a indiqué que quand elle commençait un livre, elle n’en connaissait pas la fin. Ces histoires partent d’idées puisées plus ou moins dans le réel.

Si vous deviez choisir entre écrire pour les adultes et les enfants, que choisiriez-vous ?

La réponse est qu’elle ne pourrait pas choisir, elle a besoin des deux !

Et il n’y a pas que les enfants qui étaient curieux, Nathalie Kuperman avait aussi quelques questions pour les enfants ! Elle leur a demandé quels livres ils étaient en train de lire, quelle était leur matière préférée…et même ce qu’ils pensaient de l’idée de son prochain livre jeunesse (mais ça, chut, c’est un secret !)

DSC_7542

A 17h30 : Voici venue l’heure du goûter et de la dédicace !

DSC_7549

Grâce à la librairie Le Divan jeunesse les enfants ont pu ensuite emporter le livre de leur choix dédicacé !

DSC_7547

Merci à Nathalie Kuperman et à tous les enfants présents !

Vous voulez en savoir plus ? Voici notre Livret de présentation de Nathalie Kuperman

Catégories : ça se passe chez nous, cocktail culturel | Poster un commentaire

Numok à Yourcenar : que se passe-t-il ?

La première édition du festival numérique des bibliothèques de la ville de Paris commence samedi !

Le réseau des bibliothèques parisiennes vous a concocté un programme complètement fou, riche et diversifié que vous pouvez consulter sur cette page dotée d’une carte interactive !

bonhomme Numok

Numok, des jambes en acier, un cerveau en feu d’artifice !

À Yourcenar, que vous propose-t-on ?

  • D’abord, nous sommes tellement impatients que nous commençons en avance, dès demain soir, avec le vernissage de l’exposition de livres d’artistes du pôle numérique de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris. 11 étudiants et artistes exposent du 10 au 25 octobre leurs livres dans le hall de la médiathèque. Nous avons le plaisir de recevoir :
DSC_7574

Agathe L’Higuiner (ici, un hommage à Marguerite Yourcenar)

DSC_7587

Christine Khuu

mais aussi Victor Vaysse, Florentine Charon, Inès Dobelle, Nefeli Papadimouli, Terencio Gonzalez et Lauranne Faubert-Guay.

                                         Vendredi 9 à partir de 19h, venez découvrir leurs œuvres autour d’un verre !

Pour discuter des différences entre écrire pour le Web et écrire pour un éditeur papier ou pour le cinéma, nous avons l’immense plaisir de recevoir deux des voix les plus originales et talentueuses de la « Web culture » :

photo titiou lecoq

Titiou Lecoq, journaliste indépendante et bloggeuse sur Girls and geeks. Elle a publié deux romans, Les Morues et La Théorie de la tartine (Au Diable Vauvert, 2011 et 2015), une adaptation papier de son blog, Sans télé on ressent davantage le froid (Fayard, 2014) et avec Diane Lisarelli l’Encyclopédie de la Web Culture (Robert Laffont, 2011).

Dans les deux derniers articles de son blog, elle raconte ses vacances avec ses enfants de manière totalement délirante !

photo solange te parle

Ina Mihalache, québécoise installée en France depuis dix ans, alias Solange te parle. Ancienne élève du cours Florent, elle est à la fois devant et derrière la caméra dans ces vidéos tournées dans son appartement qu’elle met en ligne sur sa chaine Youtube. Son long métrage Solange et les vivants, destiné au cinéma, sortira cette année.

Vous n’avez pas encore vu son bilan culturel de septembre ?

Mais attention, l’inscription est indispensable !

Vous devez garder vos enfants ce soir-là ? Vous n’êtes pas parisien ? Vous vous y êtes pris trop tard et l’événement est complet ? PAS DE PANIQUE ! La rencontre sera exceptionnellement retransmise en live-stream par Glowbl, partenaire de Numok ! Suivez en direct la conférence à partir de ce lien, et adressez vos questions à nos deux blogueuses depuis votre canapé !

Nous saisirions bien l’occasion de vous parler de nos blogs préférés si nos amis durassiens ne l’avaient pas si bien fait !

Nous pouvons cependant vous conseiller une petite pépite :

Petite, elle voulait être dresseuse d’ours. Et juste après sur sa liste : médecin. Aujourd’hui, elle est médecin, et en parle avec intelligence, humour et humanisme dans Juste après dresseuse d’ours, dont vous pouvez emprunter l’adaptation papier dans votre médiathèque préférée !

jaddo

610 JAD

Ce site, The Archivist, propose une visite guidée de bibliothèques privées qui font rêver !

 

Et pour aller plus loin :

webculture

302.2 LEC

traité de savoir vivre

302. SCH

Et la musique ? Et les jeux ?

Pas d’inquiétudes, on ne vous a pas oubliés les chouchous, choubidous et loulous chéris de tout leur cœur. Samedi 10 octobre (après demain !), nous allons tenter ensemble de composer nos premiers morceaux électro sur iPad en utilisant une appli de folie conçue par Propellerhead : Figure !

D’aspect enfantin – trois pistes de couleurs, des motifs préenregistrés, l’interface permet de tout moduler pour former un système sonore harmonieux sans être un musicien. Mais comprendre et agencer soi-même les sons s’avère complexe et chronophage. Hé bin oui, ça, ça ne change pas : la liberté artistique a un prix les enfants, il faudra passer du temps pour créer, jouer correctement et comprendre sa musique électronique.

L’ambition de l’atelier reste légère : nous amuser ! Nous écouterons ensuite nos mixes puis nous les partagerons sur nos réseaux sociaux. » Et si la musique est bonne, bonne, bonne », qu’elle « guide nos paaaasssss »… Sur inscription.

Également, sur la durée du festival, les mercredis 14 et 21 octobre à partir de 15h, durant nos ateliers vidéoclics, nous continueront de découvrir des applications pour iPad, ludiques, graphiques et toujours gratuites. Vous créerez une affiche de film avec Pilxr et vous réaliserez un clip en stop motion avec Lego Movie Maker. Que du bonheur ! Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Catégories : ça se passe chez nous | Tags: , , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com. Thème Adventure Journal par Contexture International.